Taverne un jour...

Le coin nord-ouest de Bélanger et De Normanville au début des années 1920.

Le coin nord-ouest de Bélanger et De Normanville au début des années 1920.

Papeterie toujours.

Appartenant à la famille Légaré, La Taverne Coucou occupait au début des années '20 les locaux de Sylvestre-Delasalle. Elle est ensuite déménagée juste en face, au coin sud-ouest de bélanger et de Normanville.

Elle est aujourd'hui disparue
du paysage du quartier.

C'est ce qui explique notre plancher en terrazo du côté de la papeterie. Ce type de revêtement était populaire chez les tavernes de l'époque,
car très résistants aux impacts de "grosses bières".

Sur cette photographie, retrouvée grâce à un de nos vieux client, montre qu'à l'époque de Normanville était orientée direction nord, sens contraire à aujourd'hui.

On peut aussi remarquer un poteau pour attacher les chevaux près de la borne fontaine.

Comme quoi plus ça change...

Paul Sylvestre

Paul Sylvestre et Nicole Forget. À l'époque, Sylvestre-Delasalle s'appelait Paul Sylvestre Inc. 1983.

Paul Sylvestre et Nicole Forget. À l'époque, Sylvestre-Delasalle s'appelait Paul Sylvestre Inc. 1983.

M. Paul Sylvestre a fait ses débuts dans ce domaine en 1961, alors qu'il n'était âgé que de 18 ans. Il obtint un emploi à la succursale Mt-Royal de F. Pilon Inc.

« J'étais commis au comptoir et préposé à l'expédition des marchandises. Je m'occupais également de l'entretien, de remplir les comptoirs et c'est comme cela que j'ai appris à aimer ce commerce de détail dans les fournitures de bureau.

J'y suis resté environ 4 ans. J'ai été promu de simple commis à assistant-gérant. J'ai appris petit à petit le rouage de l'entreprise pour gravir les échelon jusqu'au poste de directeur de succursale. À 22 ans, directeur de la succursale Beaubien de Pilon Inc., c'était une grosse affaire. C'est un très bon souvenir.

L'idée d'avoir mon propre commerce s'est développé au fil des années. En mars 1977, nous nous sommes décidés. Le rêve d'avoir notre propre commerce s'est réalisé. »

- Paul Sylvestre,

Extrait d'un article paru dans L'Article,
revue officielle de l'Association des distributeurs
d'articles de bureau du Québec.
Volume 1, Numéro 1, Avril 1983.

L'imprimerie à ses débuts

Le jeune Patrick Sylvestre au travail sur sa première imprimante offset. 1983.

« Mon fils Patrick a choisi de diriger ses études dans le domaine de l'imprimerie. Ce secteur d'activité se marie très bien avec les articles de bureau. Nous avons donc décidé de former une autre compagnie soit: L'Imprimerie Sylvestre Inc.

En 1982, les cours de Patrick étant terminés, nous avons fait l'acquisition de l'équipement nécessaire à la production d'imprimés. Le succès ne tarda pas et dès les débuts, Patrick fit rouler ses presses régulièrement. Mon fils prit en main l'imprimerie et c'est avec brio qu'il s'acquitte de sa tâche.

Cette diversification est bénéfique pour nous. »

- Paul Sylvestre,

Extrait d'un article paru dans L'Article,
revue officielle de l'Association des distributeurs
d'articles de bureau du Québec.
Volume 1, Numéro 1, Avril 1983.